Les 10 notions à connaître sur le financement participatif avant d’emprunter

  • definitions credit financement participatif

Lexique du financement participatif, une alternative au crédit : 10 notions à connaître avant d’emprunter

Le dirigeant que vous êtes a peut-être déjà entendu parler du prêt participatif. Si vous envisagez de faire appel à cette solution pour développer votre entreprise, peut-être avez-vous encore quelques questions avant d’emprunter. Ces 10 notions sont au cœur du dispositif.

Campagne de financement participatif

Le prêt participatif, souvent employé par sa version anglaise « crowdlending », est dans un premier temps un exercice de communication. Mener une campagne de crowdlending consiste à présenter son projet depuis une plate-forme de prêt participatif, à indiquer clairement l’usage des fonds demandés et à fixer la somme que vous souhaitez obtenir auprès de la communauté de prêteurs. Plus vous donnerez de détails, plus vous aurez de chance de susciter la confiance et l’engouement auprès d’eux. Cette communication est aussi un bon moyen de gagner de la visibilité à moindre coût. La campagne est achevée lorsque vous avez collecté les fonds nécessaires à la réussite de votre projet. Une fois le projet déposé, il peut être financé en moins d’une journée. La moyenne est de trois jours sur Unilend.

Projet

Vous savez bien entendu ce qu’est un projet, mais savez-vous lesquels sont éligibles au prêt participatif ? Les possibilités sont nombreuses et quasiment tous les types de projets peuvent faire l’objet d’une campagne de crowdlending : financer des stocks, acheter du nouveau matériel, embaucher et recruter de nouveaux employés, financer la R&D, transformer ou acquérir un nouveau magasin, ouvrir un site web, communiquer… Retrouvez plus de détail en lisant l’article « pour quels projets faire appel au prêt participatif ? » (https://blog.unilend.fr/financement-des-pme/pour-quels-projets-faire-appel-au-pret-participatif/)

Intermédiaire en financement participatif (IFP)

Il s’agit d’un statut accordé aux plate-formes de prêt participatif. Il témoigne du caractère professionnel de l’intermédiation de l’organisme entre les porteurs de projet et les prêteurs. Les IFP sont immatriculées auprès de l’Orias, l’organisme de registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.

Comité des risques

Avant d’être exposés au public, les projets que vous proposez à la plate-forme de prêt participatif sont analysés par un comité chargé d’évaluer le risque encouru par les prêteurs. Cette évaluation reflète le niveau de confiance dans votre entreprise et votre projet. Chez Unilend, le comité note les projets entre 1 et 5. Cette note dépend notamment de la performance financière de votre entreprise (niveau d’endettement, rentabilité, trésorerie disponible, prévisionnels), du marché sur lequel vous évoluez, ainsi que de l’expérience de l’équipe dirigeante et des outils de pilotage utilisés. Seuls les projets ayant une note supérieure à 3 sont acceptés sur la plate-forme et peuvent emprunter auprès de la plus grande communauté de prêteurs en France.

Frais de mise en relation

Les plate-formes de prêt participatif se rémunèrent auprès de l’entreprise une fois les fonds récoltés et débloqués. Chez Unilend, l’unique frais consiste à prélever 4 % hors taxes du montant total emprunté, puis 1 % par an du capital restant dû étalé sur les remboursements mensuels.

Taux d’intérêt

Comme avec les prêts classiques, vous devrez verser des intérêts aux préteurs à chaque mensualité, en plus du remboursement du capital. Avec le prêt participatif, la différence se situe au moment de fixer le taux d’intérêt. Chez Unilend, c’est aux préteurs de décider individuellement à quel taux ils souhaitent prêter leur argent. La plate-forme sélectionnera les propositions qui vous sont les plus avantageuses et rejettera les propositions aux taux les plus élevés une fois l’objectif atteint. Le taux moyen est actualisé sur le site internet. Sur d’autres plate-formes vous pourrez vous-même fixer un taux unique auquel vous consentez à emprunter.

Amortissement et échéancier

En tant qu’emprunteur, c’est à vous de décider de la somme que vous souhaitez lever, mais aussi de la périodicité de remboursement du capital et des intérêts. La durée peut s’étendre de 3 mois à 5 ans, mais doit être fixée avant de lancer votre campagne de financement. Avant de signer le contrat de financement, la plate-forme vous remet un tableau d’amortissement indiquant les montants à rembourser à chaque échéance. En tant qu’intermédiaire, la plate-forme se charge de répartir pour vous les sommes remboursées aux prêteurs.

Caution, Garantie

C’est un point fort du prêt participatif pour les emprunteurs : aucune caution ni garantie ne sont exigées pour l’obtention du prêt. Une sélection stricte est en revanche appliquée pour protéger au mieux les personnes qui vont prêter une somme d’argent à votre société.

Droit de révocation

Une fois engagés par le contrat de financement, ni le prêteur, ni l’emprunteur ne peuvent se rétracter. Toutefois, l’emprunteur peut rembourser par anticipation l’intégralité des fonds levés. Aucun frais ne sera appliqué.

Recouvrement

Un emprunt participatif doit être remboursé comme pour tout crédit ou prêt. Si vous ne pouvez pas rembourser votre emprunt, la plate-forme se doit de protéger les prêteurs et pourra faire appel à un recouvreur.

Je dépose un dossier

Unilend vous accompagne pour financer vos projets

Déposez votre dossier 100% en ligne sans engagement.
Recevez une réponse sous 48h.
Je dépose un dossier
By | 2017-03-16T13:59:28+00:00 14 mars 2017|Financement des PME|