Comment se constituer une épargne avec 100 euros par mois

Se constituer une épargne qui rapporte ne demande pas forcément un investissement important en capital. Avec le financement participatif, 100 euros placés par mois suffisent à obtenir de très bons résultats. Combien pouvez-vous espérer ? En simulant un taux d’intérêt moyen de 8 % par an sur les projets, vous pouvez constituer en un an et demi une épargne de 2 197 euros nets de défauts : 1 800 euros versés depuis votre compte bancaire et 397 euros provenant des intérêts. Encore vous faut-il respecter LA règle d’or pour assurer les bonnes conditions à la réussite de votre projet d’épargne. Cette règle est celle de la diversification de votre portefeuille. Explication.

Évitez de mettre tous les œufs dans le même panier

Un projet peut être financé à partir de 20 euros sur la plate-forme Unilend. Cette somme minimale est le montant idéal à investir dans chaque projet car vous limiterez le risque encouru. Même si Unilend procède à une sélection stricte des entreprises faisant appel au prêt participatif (seules 1,02 % des demandes sont proposées à la communauté de prêteurs), il y a toujours un risque pour qu’une entreprise n’honore pas ses remboursements. Tout placer dans un seul et même projet vous expose ainsi à des pertes importantes si l’unique société à qui vous avez prêté ne parvient pas à vous rembourser. En prêtant à un plus grand nombre d’entreprises, vous diversifiez votre portefeuille et vous limitez la casse en cas de défaut de paiement.

Avec 100 projets soutenus à 8 %, la survenance de deux défauts complets abaisserait votre taux de rentabilité à 7 %. Mais avec seulement 50 projets dans votre portefeuille, la rentabilité chute à 5,9 % par an. Pire encore, elle devient négative (-3,1%) si deux défauts complets interviennent dans un portefeuille ne comprenant que 10 entreprises.

Un versement de 100 euros par mois vous permet donc de prêter à cinq projets différents. En prêtant à nouveau le capital et les intérêts qui vous sont remboursés tous les mois, au bout d’un an et demi, vous soutiendrez une centaine d’entreprises. Mais à quel taux d’intérêt ? Car chez Unilend, c’est vous qui choisissez le taux d’intérêt qui sera appliqué sur votre prêt. De son côté, l’entreprise bénéficiaire retiendra en priorité les offres aux taux d’intérêt les plus bas. Vous pouvez choisir le taux d’intérêt en vous basant sur le taux moyen, qui se situe légèrement au-dessus de 8 %. Proposer un taux supérieur ne vous garantira pas de placer votre argent dans le projet, tandis qu’un taux plus bas vous offrira plus de chance d’y parvenir. Le taux d’intérêt dépendra également de la durée du prêt et de l’évaluation de l’entreprise. En prêtant à long terme les rendements seront plus élevés qu’à court terme mais vous récupérerez moins rapidement votre argent.

Pour vous aider à trouver le bon taux et pour faciliter votre démarche, Unilend propose l’outil Autolend.

Autolend : automatisez la gestion de vos offres

Autolend vous permet de sélectionner le taux d’intérêt en fonction de la durée du prêt (de 3 mois à plus de 60 mois) et du niveau de confiance dans l’entreprise et son projet. Ce niveau de confiance est basé sur l’évaluation du comité d’analyse des risques. L’utilisation de cet outil est très simple grâce à sa visualisation sous forme de tableau. Autolend est un outil permettant d’automatiser la formulation des offres : vous sélectionnez le type de projet dans lequel vous souhaitez investir, le montant à prêter pour chaque projet et le taux d’intérêt. Autolend se charge ensuite de placer l’argent que vous verserez depuis votre banque, ainsi que les gains obtenus au fil des remboursements (capital et intérêts) en fonction des critères sélectionnés. Vous pouvez modifier la configuration à tout moment et gardez ainsi la main sur votre portefeuille et sur son degré de diversification.

Je deviens prêteur

Prêtez aux PME françaises

Rejoignez plus de 12 000 prêteurs !
Je deviens prêteur
By | 2017-06-09T17:49:23+00:00 9 juin 2017|Epargner|